Graines de coopération

Le Jeu pour le Nous !

« Le plus grand plaisir humain est sans doute dans un travail difficile et libre fait en coopération, comme les jeux le font assez voir. » Alain, Propos sur le bonheur

Lorsque je joue, je me développe

Voilà déjà plus d’un siècle que quelques précurseurs ont mis en évidence la place du jeu dans le développement du petit individu.

Grace à lui, je me sens vivant et j’éprouve des sensations.
Les plus jeunes développent l’adresse, la force, le langage, l’agilité, les émotions, les sensations, apprennent à lire, à compter, à calculer, à réparer, à apaiser … bref tout ce qui contribue à une construction pour devenir fort et autonome.

Tous gagnants ou tous perdants ? À nous de choisir

Unir ses forces pour une victoire commune c’est la proposition des jeux coopératifs, parce que l’on gagne ou perd ensemble.

Il est là question de vaincre une menace extérieure, de coopérer et de s’entraider pour survivre collectivement ! Alors favoriser le « jouer ensemble » et non le « jouer contre », permet de vivre l’expérience du gagner ensemble par l’alchimie de l’intégration des différences de chacun.

Attention, pour y parvenir il nous faudra mettre à l’épreuve l’affirmation de soi, l’écoute des autres, la concertation, la prise de décision au consensus, la créativité collective…

Un véritable challenge n’est-ce pas ?

Florence Chenais.